Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nous vous accompagnons suite aux dégats des orages de grêle sur les différentes cultures.

Nous vous accompagnons suite aux dégats des orages de grêle sur les différentes cultures.

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’orage de grêle du mardi 29 juin a engendré des dégâts importants autour de la RN 57 depuis la Haute Saône jusqu’à St Nabord (fallière), et sur le secteur de Bruyères .

Les dégâts sont sur les foins non récoltés et les regains de 4 semaines avec une végétation hachée et au sol. La fauche est pour le moment impossible car l’herbe est plaquée au sol !

Les céréales et plus particulièrement les maïs sont également hachés et les cultures de pleins champs (maraichage) sont très impactées.

Les déclarations

Les agriculteurs impactés doivent faire une déclaration à l'assurance des dégâts ,  une modification de déclaration PAC en cas de culture différente de celle déclarée ou d'accident climatique empêchant de respecter des engagements. En cas de sinistre conséquent; il  peuvent faire une demande de prise en charge partielle de cotisation MSA

Gestion des surfaces grêlées

En prairies : aux vues de la quantité de matière importante qui se trouvait dans la plupart des parcelles, il est conseillé de récolter en coupe directe ou un d’enrubanner plutôt que de broyer pour retirer la matière des parcelles et ainsi éviter la création d’un mulch épais qui gênerait la repousse.
Dans les situations où une fauche semble possible (parcelles moins touchées et possibilité de rentrer dans les parcelles dans les prochains jours), il est conseillé d’utiliser une faucheuse à plat sans conditionneur.


En cultures : Après diagnostic des cultures et en situation où la culture en place est « broyée » par la grêle, plusieurs solutions de cultures de remplacement, dans l’objectif de produire des fourrages :
•    Semis de sorgho multi-coupe (préférable au maïs aux vues de la date de semis potentielle)
•    Ray-Grass d’Italie à développement rapide
•    Prairies Temporaires multi-espèces
•    Méteils de printemps
Le choix de la culture de remplacement devra tenir compte de la nature  des herbicides (et de leur date d’application) utilisés dans la culture détruite.
Dans tous les cas, l’élaboration d’un bilan fourrager prévisionnel est recommandée pour ajuster au mieux les solutions possibles en fonction du contexte de chaque exploitation

Face aux orages violents survenus mardi sur certains secteurs de notre département, les conseillers en agronomie et élevage de la Chambre d’Agriculture des Vosges, se mobilisent pour accompagner les agriculteurs qui ont vu leurs cultures détruites. Des conseils individualisés vont se multiplier afin de trouver des solutions pour réimplanter des cultures fourragères.