Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Bas carbone > Des efforts monétisables pour les agriculteurs

Des efforts monétisables pour les agriculteurs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Label Bas Carbone

Ce label, reconnu par le ministère de la transition écologique et solidaire permet, notamment aux agriculteurs, de pouvoir faire reconnaitre un projet d’amélioration sur 5 ans du bilan carbone de leur exploitation et de se faire rémunérer chaque tonne de carbone évitée et/ou stockée en plus par rapport à une trajectoire de référence. Des méthodes sont déjà labellisées en agriculture (en élevage bovin, sur les haies, en arboriculture), et d’autres sont à venir courant 2021-2022 en grandes cultures, en méthanisation, en viticulture, etc.

Les premiers engagements en élevage bovin font état d’une rémunération à hauteur de 30 €/Tonne de CO2 pour l’exploitant agricole, représentant une enveloppe totale très variable selon les exploitations allant de quelques milliers d’euros à presque 50 000 € sur 5 ans.

Initiatives des filières

D’autres initiatives plus spécifiques par filière se développent. On peut citer par exemple le tournesol ou le colza bas carbone avec Oléoze. Ces contrats sont accessibles, en fonction des pratiques des agriculteurs sur leur exploitation et principalement sur les cultures en question et donne accès à une « prime » par tonne livrée sous contrat dont le niveau dépend des pratiques mises en œuvre et leur impact positif sur le bilan carbone des tonnes de culture livrées.

Initiatives des filières

D’autres initiatives plus spécifiques par filière se développent. On peut citer par exemple le tournesol ou le colza bas carbone avec Oléoze. Ces contrats sont accessibles, en fonction des pratiques des agriculteurs sur leur exploitation et principalement sur les cultures en question et donne accès à une « prime » par tonne livrée sous contrat dont le niveau dépend des pratiques mises en œuvre et leur impact positif sur le bilan carbone des tonnes de culture livrées.