Vous êtes ici : Accueil > Evénements > Mois de la bio dans les Vosges

Mois de la bio dans les Vosges

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Dans le cadre du mois de la bio, la Chambre d’Agriculture organise 3 portes ouvertes dans les Vosges. Venez vous renseigner sur les opportunités en agriculture biologique, un système qui se développe de plus en plus avec près de 330 producteurs vosgiens.

3 rendez-vous :

Mercredi 6 novembre 2019 de 13h45 à 16h30 : Et si je passais en Bio ?
L’exploitation laitière de la SCEA du Blanchard à Chamagne (système maïs, zéro pâturage, traite robotisée) se pose la question d’un passage en bio. C’est tout le système de production qu’il faudra modifier (pâturage, surface fourragère, chargement, alimentation, soins aux animaux).
Comment valoriser son lait bio (avec sa laiterie, c’est plus simple), enfin et surtout, pour quel résultat économique ?

Mercredi 13 novembre 2019 de 13h45 à 16h30 : Speed dating
Installation transmission bio L’exploitation laitière du GAEC du Cacceux au Thillot est en bio depuis novembre 2017 et élève 80 vosgiennes sur 170 ha tout herbe. Tout le lait est transformé (médaille d’or pour le munster fermier en 2019 au Salon de l’Agriculture). Elle fait vivre 4 associés qui vont prendre leur retraire d’ici 4 à 5 ans. Une installation familiale est en cours mais il reste de la place pour de nouveaux associés hors cadre familial avec un profil  éleveur ou transformateur ou les deux.

D’autres exploitations bio du département cherchent des associés ou des repreneurs. La plupart de celles qui sont inscrites au Répertoire Départ Installation (RDI) seront présentes pour participer à un forum avec les porteurs de projets présents, en recherche d’installation.

Jeudi 21 novembre 2019 de 13h45 à 16h30 : Viande et céréales bio, une exploitation équilibrée
Isabelle, Jean Marie et Ludovic du GAEC du Vair à Belmont dur Vair travaillent sur 240 ha avec un atelier de 110 vaches allaitantes (limousines et d’angus) commercialisé avec UNEBIO. Des cultures bio sont aussi produites sur un assolement de 68 ha avec 15 ha de prairies temporaires, valorisées par PROBIOLOR (avec une partie autoconsommée).
L’équilibre et les interactions entre les ateliers renforcent l’efficacité et la résilience du systéme. Avec l’orientation de l’atelier allaitant vers la race angus, le GAEC fait le pari d’une meilleure valorisation des animaux.
La philosophie de l’exploitation : Produire en viande et céréales bio ce que le marché demande.

 

Infos pratiques

Du 06 novembre au 21 novembre 2019