Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Déchets et boues > Collecte de pneus usagés

Collecte de pneus usagés

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une étude de gisement pour envisager une collecte de pneus usagés dans les Vosges

L’historique de l’utilisation des pneus en exploitation agricole

Jusqu’en septembre 2015, la plupart des agriculteurs valorise les pneus usagés en s’en servant pour maintenir les bâches sur les silos d’ensilage. Au 1er octobre 2015, la réglementation française relative à la gestion des déchets de pneumatiques évolue. Les exploitants agricoles ne peuvent plus s’approvisionner en pneus usagés et doivent par conséquent trouver des solutions alternatives pour lester les bâches et se débarrasser de leur stock de pneus.

Ce sont les exploitants agricoles eux-mêmes qui sont responsables financièrement de la collecte et du traitement des pneus usagés qu’ils ont utilisés. Pour aider les agriculteurs dans cette démarche, les Chambres d’agriculture ou des antennes locales de syndicats agricoles ont souhaité mettre en place des opérations collectives de collecte.

Comment  se débarrasser des pneus usagés ?

Selon la réglementation, l’exploitant agricole détenteur de pneus usagés est responsable lorsqu’il s’agit de s’en débarrasser. Il doit alors contacter un collecteur agréé et prendre en charge le coût de traitement. Pour les exploitants agricoles qui se sont déjà renseignés ou qui ont déjà recyclé leurs pneus à leur propre initiative, les coûts sont compris entre 200€ et 250€ la tonne. Le prix reste élevé et freine le recyclage des pneus usagés.

Afin de diminuer les coûts de collecte et de traitement, des opérations collectives locales de ramassage des pneus usagés commencent à se mettre en place sur le territoire national, avec notamment le développement du dispositif ENSIVALOR.

ENSIVALOR, une charte qui aide à la mise en place d’une collecte collective

Le dispositif ENSIVALOR permet d’obtenir une prise en charge à hauteur de 50% du coût de transport et de valorisation de la tonne de pneus, à laquelle peut s’ajouter 10% de l’ADEME sur les 50% restant, soit un reste à charge compris entre 70 et 100 €/tonne. Ce montant reste indicatif et dépendra des accompagnements financiers complémentaires.
A l’heure actuelle les quotas sont atteints et une collecte collective ne peut être envisagée avant 2025. Pour anticiper la participation du département des Vosges à un prochain ramassage, un dossier doit être déposé pour être mis sur liste d’attente. Pour cela, une étude de gisement va être réalisée grâce à une enquête qui permettra d’évaluer les volumes à traiter ainsi que de définir le coût global de l’opération. Le questionnaire concerne les agriculteurs en élevage bovin, actifs ou en retraite. La totalité des pneus utilisée sur la ferme doit être évacuée lors de la collecte et une exploitation ne pourra bénéficier que d’une seule collecte.

Pour recenser vos données, la Chambre d’agriculture des Vosges vous propose de remplir un petit questionnaire en cliquant sur le lien suivant : https://forms.office.com/r/wkgnLvjLdQ

Contact

Vous souhaitez plus d'information ?

Amélie LAUMOND
06 88 01 95 45
amelie.laumond@remove-this.vosges.chambagri.fr